Accéder au contenu principal

Ranger le passé


Au fil du temps, les objets s'entassent dans notre maison. Le passé, ce mot abstrait, devient alors concret. 

C'est l'analyse de sang que l'on a posé sur l'étagère ; le dossier de recherche d'emploi laissé là en suspend quand on a retrouvé du travail, les relevés de compte inutiles puisque l'on consulte au jour le jour l'application de la banque ; les lettres, vestiges d'une amitié fanée, les grandes enveloppes, les papiers bulles que l'on garde car ça pourrait toujours servir...

Ce sont les livres, brochures, magazines qui sont arrivés là, pèle mèle, et les CD prêtés, que l'on a posé au plus près quand on nous les a ramené, sans jamais prendre le temps de les remettre à leur place.

Et bientôt cet empilage devient hazardeux. On glisse la relance d'abonnement sur le haut la pile en la redressant contre le fond du meuble. 
Il va falloir trier tout ça, mais plus tard. Parce que bientôt c est Noël alors on n'a bien d'autres choses à faire. Puis c'est le printemps, il faut planter au jardin. Viennent les beaux jours et il vaut mieux profiter du soleil, des ballades, des festivals... Il y a toujours une petite place pour coincer les flyers, les dépliants sur les lieux intéressant que l'on projette de visiter.

Doucement s'installe le malaise. L'insatisfaction permanente en passant devant l'étagère. Le passé, lourd de papiers, est là devant nous, pour nous rappeler tous les souvenirs que l'on voudrait oublier : la maladie, les galères de recherche d'emploi, les amitiés qui ont mal finies. Et il cache les livres que l'on aimé et ceux qu'on voudrait lire, pour évoluer, les articles gardés dont on veut se souvenir.

Et puis un jour, on en a marre. C'est décidé, on fait le ménage ! On prend une pile et on tri, un à un tous les papiers. On a une dernière pensée pour les évènements auxquels ils sont reliés, et sans regret nous pouvont les jeter. 

Petit à petit l'étagère se vide, et comme par magie, désencombre notre esprit. Envolés la maladie, la periode de galère, la tristesse des amitiés déçues...

Et il s'aligne sous nos yeux, les livres et magazines que l'on a lu, facile d'accès pour les consulter et les prêter. Et ceux que l'on veut lire. Notre esprit libéré du passé peut maintenant recevoir des nouvelles lectures, emmagaziner de nouvelles connaissances et évoluer.

Ranger le passer, pour liberer sa renaissance.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

H.u.m.a.n.o.i.D C.i.t.Y - Part 02 - Empire State Building

L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages. Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l'attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center) et le troisième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New York, The Empire State. Ce même « surnom » apparaît en outre sur les plaques d'immatriculation automobile. L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New Yo

insomnies

3h30 et je ne dors toujours pas. Je pense à lui. J'imagine nos retrouvailles. Je suis déjà heureuse à l'idée de le revoir. Mais lui ? Quelle sera ses sentiments ? J'aimerai lui sauter au coup et lui dire que je suis heureuse de le voir.  J'aimerai qu'il soit content aussi. J'aimerai, dans un espoir fou, qu'il voit à quel point j'ai changé et qu'il retombe amoureux. Qu'il se dise que finalement je lui ai manqué. Que, quand même, on était bien tous les deux ♡ J'aimerai lui faire un café Senséo italien et lui montrer les semi Kokopelli. J'aimerai qu'il me donne de bonne nouvelles le concernant. Qu'on discute comme avant et qu'on rit.  J'aimerai lui parler de Tony Robbins. Et lui dire que je me suis mise aux douches froides. Et puis lui montrer la nouvelle salle de bain. Et la chambre. Et la pièce du fond. J'aimerai me refugier dans ses bras et qu'il me sert fort. Et l'embrasser. J'aimerai tant de c

Alan - Chanteuse Tibétaine

Alan Dawazhuoma née le 25 juillet 1987 est une chanteuse chinoise tibétaine évoluant dans le milieu de la musique japonaise. Découverte par Avex Trax à une audition organisée en Chine en 2006, elle commence sa carrière au Japon l'année suivante. Produite et assistée principalement par le compositeur Kazuhito Kikuchi, elle joue également du erhu1. En 2009, son neuvième single japonais Kuon no Kawa se hisse directement numéro 3 du classement hebdomadaire Oricon, faisant d'elle la première chanteuse originaire de Chine à atteindre un tel rang. Issue du xian de Garzê dans la province de Sichuan en Chine, Alan naît à Kangding, mais grandit avec ses grands-parents près de Danba, xian souvent désigné comme la "Vallée de la Beauté". Le nom "Alan", qui est en réalité son nom de famille, est une combanaison de son invention, formée sur les noms tibétains sinisés de ses parents. Son nom complet "Dawa Dolma" signifie "Déesse de la lune" en tib