Accéder au contenu principal

Tradition du Dimanche


Quand je parle du Dimanche à mes connaissances, j'ai l'impression d'être d'un autre temps. Pour eux, c'est un jour normal, alors que pour moi, c'est un jour spécial. Un petit jour de fête après une semaine de travail.

Je ne me lève pas forcément plus tard, au contraire, il faut profiter de cette journée. Cela commence par un bon petit déjeuné : café chicorée épicée, tartines de pain complet avec différentes confitures, myrtilles, framboises, fruits sec, jus d'orange avec du miel de la forêt. Un festin de saveurs et de senteurs pour les papilles dès le matin ! 
Je n'allume pas la radio, j'écoute mes propres pensées. Dimanche, le jour du Seigneur. Sunday en anglais, le jour du Soleil. Le Seigneur n'est-il pas une représentation du Soleil ? Celui qui est au plus-haut des cieux. Sa couronne d'épine ne fait-elle pas penser aux rayons du Soleil ? Et les 12 apôtres aux 12 constellations ? Dans son livre "Les Mystiques du Soleil", Jean-Michel Angebert liste les "fils de la lumière" qui furent dans l'antiquité des chefs spirituels et déclare que cette grande chaîne des initiés fut rompue par le Christianisme. Mais si au contraire, c'était une continuité ? Je pense que le Christianisme n'est qu'une adaptation des croyances anciennes, personnifiées par Jésus et ses apôtres pour être plus accessible au peuple. Qu'en pensez-vous ?

Dans tous les cas, ce jour mérite que l'on prépare des plats délicats et raffinés, qui sortent de l'ordinaire. Une entrée ou une viande que l'on préfère. Une tranche de saumon parsemée d'aneth. Quelques crevettes. Une belle salade de tomate à la ciboulette. Pourquoi pas tester une recette d'ailleurs pour voyager ?  Des cailles que l'ont fait revenir avec des oignons et mijoter avec du mélange chinois, quelques carottes, courgettes et petits pois. Des cuisses de canards marinées dans une sauce faites d'oignon, de miel et de sauce soja puis servis avec des petites pommes de terre. Ou un filet de poisson au choix, saupoudré de mélange indien et cuisiné dans de la crème de coco, avec des oignons et des quartiers de pommes.
Pour le fromage, je me permet quelques variétés. un trois, cinq... par traditions ils doivent être en nombre impairs. Dégusté sur du pain tiède, décoré d'un peu d'aneth, de ciboulette et de quelques cerneaux de noix, ils subliment la fin du repas, accompagné d'un verre de vin rouge. 
Et pour terminer ce festin, des fruits frais seront parfait. Simplicité et légèreté avant le café.

Quand le repas est prêt, il faut s'habiller. Je choisi une robe en général. C'est plus élégant et féminin. Et s'il fait vraiment froid, j'ai quelques pulls plus sophistiqués. Il n'y a pas des galas, dîners de familles ou soirées toutes les semaines alors quand avons-vous l’occasion de revêtir nos plus beaux vêtements ? Une petite robe en dentelle, une autre en satin, un pull parsemé de brillants. Si on les a acheté, c'est pour les porter !

Vient le moment de dresser une jolie table. Mes assiettes sont tout simplement blanches pour mettre en valeur ce que je dépose dedans et carrées avec les bords arrondis. Ou alors j'utilise le service chinois avec un dragon et des motifs bleus. Le Dimanche je mets un verre à pied et un verre à vin. Il n'y a plus qu'à faire chauffer et déguster...  S'il fait beau, je prends le café dans le jardin.

L'après-midi, j'en profite pour me détendre, lire des magazines ou passer des coups de fils. Si j'ai de l'inspiration ou si je suis en retard dans mon travail, je me mets à l'écriture mais ce jour devrait être consacré au repos et au cocooning. J'en profite pour méditer sur la semaine écoulée et penser à la prochaine, parfois de nouvelles idées viennent alors il faut vite les noter. J'aime aussi tout simplement regarder les chatons se chamailler, courir et sauter. A 17h, c'est la pause thé. Jasmin, Lotus ou une délicat thé blanc litchi gingembre, assorti à la journée. 

Et déjà c'est le soir. L'heure du souper. En mangeant je laisse à nouveau mes pensées vagabonder. Je pose mon regard sur tout ce que j'ai. Tout ce que je veux garder. Et pour cela il faut continuer de travailler, d'apprendre, trouver des idées, bouger, se battre pour les réaliser, rencontrer du monde, manger, collaborer, se tromper, dormir, rêver, se réveiller, recommencer et avancer. Heureusement dans ce tourbillon, j'ai mes dimanches pour me pauser ^^ 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

H.u.m.a.n.o.i.D C.i.t.Y - Part 02 - Empire State Building

L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages. Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l'attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center) et le troisième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New York, The Empire State. Ce même « surnom » apparaît en outre sur les plaques d'immatriculation automobile. L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New Yo

insomnies

3h30 et je ne dors toujours pas. Je pense à lui. J'imagine nos retrouvailles. Je suis déjà heureuse à l'idée de le revoir. Mais lui ? Quelle sera ses sentiments ? J'aimerai lui sauter au coup et lui dire que je suis heureuse de le voir.  J'aimerai qu'il soit content aussi. J'aimerai, dans un espoir fou, qu'il voit à quel point j'ai changé et qu'il retombe amoureux. Qu'il se dise que finalement je lui ai manqué. Que, quand même, on était bien tous les deux ♡ J'aimerai lui faire un café Senséo italien et lui montrer les semi Kokopelli. J'aimerai qu'il me donne de bonne nouvelles le concernant. Qu'on discute comme avant et qu'on rit.  J'aimerai lui parler de Tony Robbins. Et lui dire que je me suis mise aux douches froides. Et puis lui montrer la nouvelle salle de bain. Et la chambre. Et la pièce du fond. J'aimerai me refugier dans ses bras et qu'il me sert fort. Et l'embrasser. J'aimerai tant de c

Alan - Chanteuse Tibétaine

Alan Dawazhuoma née le 25 juillet 1987 est une chanteuse chinoise tibétaine évoluant dans le milieu de la musique japonaise. Découverte par Avex Trax à une audition organisée en Chine en 2006, elle commence sa carrière au Japon l'année suivante. Produite et assistée principalement par le compositeur Kazuhito Kikuchi, elle joue également du erhu1. En 2009, son neuvième single japonais Kuon no Kawa se hisse directement numéro 3 du classement hebdomadaire Oricon, faisant d'elle la première chanteuse originaire de Chine à atteindre un tel rang. Issue du xian de Garzê dans la province de Sichuan en Chine, Alan naît à Kangding, mais grandit avec ses grands-parents près de Danba, xian souvent désigné comme la "Vallée de la Beauté". Le nom "Alan", qui est en réalité son nom de famille, est une combanaison de son invention, formée sur les noms tibétains sinisés de ses parents. Son nom complet "Dawa Dolma" signifie "Déesse de la lune" en tib