Accéder au contenu principal

L'Eléphant Dans Le Noir


Il était une fois... dans une île paradisiaque, perdue dans un océan, un roi qui voulu faire une surprise à son peuple pour le jubilé de ses 50 années de règne. Son premier ministre lui aillant qu'il éxistait sur le continent un animal fabuleux, nommé éléphant, espèce rare en voie d'extinction, ce bon roi décida d'un faire venir un à grand frais, et de le monter en le présentant au peuple lors de la cérémonie. Ce qui fut fait.

On amena l'éléphant dans une grande caisse, pour que personne ne puisse le voir avant la date du jubilé. Pour la même raison, on l'enferma dans le dojo du roi, qui se trouvait dans un parc du château et qui était entouré de très hauts murs. Et on le confia à un cornac aveugle. Ainsi, personne ne saurait avant la date fixée, ce qu'était un éléphant.

Bien entendu, le peuple était intrigué au plus haut point, d'autant que l'on entendait des fois d'énormes barrissements, effrayants. Chacun y allait de sa vérité, selon des on-dit. "On m'a dit qu'un éléphant était la plus grande et la plus monstrueuse créature de la terre", disaient certains. "Mais non, on m'a dit, au contraire que c'était une magnifique créature", disaient d'autres ; "C'est une bête très pacifique" ; "C'est faux, dans une guerre, il dévaste tout" ; "Mais non, c'est un animal d'une grande sagesse, qui n'oublie jamais rien, qui n'écrase jamais rien quand il marche", etc.

Dans le salon de thé, proche du dojo où se trouvait l'éléphant, chaque soir, des buveurs se querellaient à propo de l'éléphant. Chacun défendait sa propre vérité. Un soir, un maitre de sagesse qui les observait depuis quelques jours, avec un petit sourire amusé, leva la tête et dit : "Je sais comment vous pourriez savoir la vérité avant la date du jubilé". "Hein ? Comment ? Dites-le nous, maitre", s'exclama l'assistance d'une seule voix. "C'est très simple, dans l'immeuble d'à côté, se trouve l'hospice des aveugles, des hommes qui savent "voir" dans le noir avec leurs mains. Demandez aux plus habilles de se glisser dans l'enclos, une nuit sans lune pour ne pas être arrêté par les gardes, et au retour, ils vous diront la vérité". "Quelle merveilleuse idée, comment n'y avions-nous pas pensé avant", s'exclama à nouveau d'une seule voix l'assistance excitée.

Les aveugles, mis au courant du projet, furent flatés qu'on cessa de les concidérer comme des sous-hommes. Ils désignèrent six des plus anciens et des plus habiles d'entre eux. Et c'est ainsi que, la nuit suivante, qui par chance était sans lune, prudemment, à la queue leu leu, six aveugles s'approchèrent en silence du mur d'enceinte, l'escaladèrent et entrèrent dans l'enclos de l'éléphant.



On entendit des "incroyable !", "stupéfiant !", "quelle horreur !", "jamais on aurait pu imaginer cela !", "tout à fait étonnant !". Puis ils revinrent au salon de thé, gonflés d'orgueils parce qu'ils savaient et que les autres ingnoraient.

- Alors ? Quelle est la vérité ? Vite, dites-nous tout".

Les aveugles désignèrent le plus ancien : "Alors, dit-leur !".

- Et bien, dit l'ancien, un éléphant est rond et rugueux comme le tron d'un palmier

Les autres aveugles furent stupéfaits.
- Rond et rugueux, c'est vrai mais énorme comme une grosse barrique ne put s'empêcher de s'exclamer le second aveugle.

- Mais pas du tout, il est rond et long comme un tuyau, pour être plus précis, comme un serpent, affirma le troisième, qui ajouta, il s'est même enroulé autour de mon bras et j'ai eu très peur.

- C'est faux, absolument faux, s'indigna le quatrième, c'est vrai qu'un éléphant ressemble à un serpent ou à un tuyau, mais mince et flexible comme un fouet, et avec une touffe de long poils au bout un chasse-mouches.

- Je ne sais pas trop pourquoi vous mentez tous, dit le cinquième, nous nous devons de dire la vérité à ses braves gens, même horrible, car un éléphant est un animal diabolique et très dangereux, c'est une sorte de bête ronde avec une longue corne dessus, je le sais pour l'avoir longuement touché.
- Bon assez plaisanté, dit le sixième aveugle en riant. Je vais leur dire la vérité. Un éléphant n'est pas ce qu'on vous a dit, il est plat comme une raie ou comme une feuille de bananier, c'est ça, la vérité !
Et les six aveugles commencèrent à se disputer, puis à se battre. Les gens du salon de thé se divisèrent en groupe, chacun défendant l'un des aveugles... et sa vérité. Il y eu bientôt une bagarre générale, qui attira la garde ; la bataille fit rage tant et si bien que ce bruit effraya l'éléphant, qui cassa le portail de l'enclos et s'enfuit dans la nuit noire... Pour tomber de la falaise dans la mer, qui l'englouti. Il n'y avait plus possibilité de verifier de visu la vérité.
A daté de se jour, dans cette île perdue dans les océans, il exista six groupes avec un maitre à sa tête, chacun affirmant être le seul à connaitre la vérité. A la mort des maîtres, les disciples formèrent leur propre groupe et c'est ainsi qu'il existe là bas, 700 maîtres d'éléphant, chacun affirmant connaitre la vérité et affirmant que les autres sont dans l'erreur.
Cette histoire de sagesse vous rappelle quelque chose sans doute.
Que nous enseigne-t-elle ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

H.u.m.a.n.o.i.D C.i.t.Y - Part 02 - Empire State Building

L’Empire State Building est un gratte-ciel de style Art déco situé sur l’île de Manhattan, à New York. Il est situé dans le quartier de Midtown au 350 de la 5e Avenue, entre les 33e et 34e rues. Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 avec l’antenne) et compte 102 étages. Il est actuellement le plus grand immeuble de la ville de New York (position qu’il a retrouvé suite à l'attentat terroriste du 11 septembre 2001 qui a causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center) et le troisième du continent américain derrière deux tours de Chicago, la Willis Tower et la Trump Tower. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New York, The Empire State. Ce même « surnom » apparaît en outre sur les plaques d'immatriculation automobile. L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New Yo

insomnies

3h30 et je ne dors toujours pas. Je pense à lui. J'imagine nos retrouvailles. Je suis déjà heureuse à l'idée de le revoir. Mais lui ? Quelle sera ses sentiments ? J'aimerai lui sauter au coup et lui dire que je suis heureuse de le voir.  J'aimerai qu'il soit content aussi. J'aimerai, dans un espoir fou, qu'il voit à quel point j'ai changé et qu'il retombe amoureux. Qu'il se dise que finalement je lui ai manqué. Que, quand même, on était bien tous les deux ♡ J'aimerai lui faire un café Senséo italien et lui montrer les semi Kokopelli. J'aimerai qu'il me donne de bonne nouvelles le concernant. Qu'on discute comme avant et qu'on rit.  J'aimerai lui parler de Tony Robbins. Et lui dire que je me suis mise aux douches froides. Et puis lui montrer la nouvelle salle de bain. Et la chambre. Et la pièce du fond. J'aimerai me refugier dans ses bras et qu'il me sert fort. Et l'embrasser. J'aimerai tant de c

Alan - Chanteuse Tibétaine

Alan Dawazhuoma née le 25 juillet 1987 est une chanteuse chinoise tibétaine évoluant dans le milieu de la musique japonaise. Découverte par Avex Trax à une audition organisée en Chine en 2006, elle commence sa carrière au Japon l'année suivante. Produite et assistée principalement par le compositeur Kazuhito Kikuchi, elle joue également du erhu1. En 2009, son neuvième single japonais Kuon no Kawa se hisse directement numéro 3 du classement hebdomadaire Oricon, faisant d'elle la première chanteuse originaire de Chine à atteindre un tel rang. Issue du xian de Garzê dans la province de Sichuan en Chine, Alan naît à Kangding, mais grandit avec ses grands-parents près de Danba, xian souvent désigné comme la "Vallée de la Beauté". Le nom "Alan", qui est en réalité son nom de famille, est une combanaison de son invention, formée sur les noms tibétains sinisés de ses parents. Son nom complet "Dawa Dolma" signifie "Déesse de la lune" en tib